107 milliards d’euros de dette extérieure pour la République tchèque à la fin du 2e semestre

Le montant de la dette extérieure de la République tchèque s’est élevé à 2 900 milliards de couronnes (107 milliards d’euros) à l’issue du deuxième trimestre de cette année. Cette somme représente 66,4% du produit intérieur brut. Il s’agit également d’une augmentation de 137 milliards de couronnes (5,1 milliards d’euros) par rapport à la même période en 2014. Les chiffres ont été communiqués, ce vendredi, par la Banque nationale tchèque (ČNB). La dette extérieure d'un pays est constituée de l'ensemble des dettes qui sont dues par l’Etat, entreprises, banques et particuliers compris, à des agents économiques étrangers. En République tchèque, le secteur public participe à hauteur de 21,3% à cette dette, le secteur bancaire (ČNB comprise) et les entreprises à hauteur respectivement de 29,4% et 49,3%.