16% du capital des sociétés tchèques proviendraient de paradis fiscaux

Plus de 16% du capital des sociétés tchèques seraient originaires de pays considérés comme des paradis fiscaux, des territoires où la fiscalité est très faible voire nulle. Cela représente une somme de 430 milliards de couronnes, un peu moins de 16 milliards d'euros, en hausse de 7,4% sur un an. Il s'agit principalement de capital néerlandais, luxembourgeois ou chypriote. Ces données ont été communiquées par la société de conseil Bisnode. Des entreprises ayant leur siège dans des paradis fiscaux contrôlent 3,2% des sociétés tchèques.

Auteur: Pierre Meignan