57 personnes poursuivies depuis juin pour trafic illicite de migrants

Depuis qu'elle a renforcé ses contrôles dans les trains internationaux et aux routes frontalières en juin dernier, la police a arrêté 57 personnes soupçonnées de trafic illicite de migrants. La plupart d'entre eux proviennent de Hongrie, de Suède ou de Syrie, selon la porte-parole de la police des étrangers Kateřina Rendlová, qui précise qu'un Tchèque est également poursuivi pour avoir illégalement transporté des réfugiés. Si leur culpabilité est reconnue par la justice tchèque, ils risquent de deux à douze années d'emprisonnement. Dans le même temps, la police a identifié 2 800 personnes qui se trouveraient illégalement sur le territoire tchèque.

Auteur: Pierre Meignan