5G : PPF préfère Ericsson à Huawei

Photo: ADMC/Pixabay, CC0

Filiale du groupe PPF, CETIN s’appuiera sur Ericsson, qui sera le fournisseur exclusif des technologies, pour construire son réseau 5G en République tchèque.

Huawei n’a donc pas remporté l’appel d’offres lancé par CETIN et ne renforcera pas, ne serait-ce que dans l’immédiat, sa présence sur le marché tchèque. Alors que la société télécom chinoise est soupçonnée d’exploiter ses équipements à des fins d’espionnage au service du régime de Pékin et que l’Agence nationale pour la sécurité cybernétique et informatique (NÚKIB) met régulièrement en garde sur le danger que représente le géant chinois pour la sécurité de la République tchèque, la 5G avait constitué, avec le nucléaire, est un des principaux thèmes abordés par le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo avec le Premier ministre Andrej Babiš lors de sa visite à Prague en août dernier.

En République tchèque, CETIN, détenu à 100% par PPF, propriété du milliardaire Petr Kellner, est le plus important opérateur de réseaux de télécommunications mobiles et fixes. En début de semaine, sa porte-parole a confirmé qu’Ericsson avait remporté l’appel d’offres, sans toutefois donner plus de précisions, le contrat étant en cours de finalisation.

Ericsson est un des plus grands fournisseurs mondiaux de 5G, la cinquième génération de réseau de téléphonie mobile qui promet des débits dix fois supérieurs à ceux de la 4G. La société suédoise fournit déjà des opérateurs dans plus de dix pays européens et a signé près d’une centaine de contrats pour l’installation de réseaux.

Actuellement, CETIN exploite des réseaux 5G dans plusieurs quartiers de Prague ainsi que dans la ville de Kolín (Bohême centrale), et ce pour le compte de l’opérateur O2, dont PPF détient également 80% des actions. Comme le soulignait le quotidien économique Hospodářské noviny, le succès d’Ericsson dans son appel d’offres a sans doute soulagé beaucoup de diplomates tchèques et d’experts en sécurité.