A Prague, le chef du Parti travailliste britannique a mis en garde contre l’extrémisme en Europe

Lors de son intervention au Congrès du Parti socialiste européen (PSE) qui s’achève ce samedi à Prague, le leader du Parti travailliste britannique a mis en garde contre la montée de l’extrémisme en Europe. Selon Jeremy Corbyn, la gauche devrait se réunir pour lutter ensemble contre cette tendance et pour assurer au peuple de meilleures conditions de vie. A la question si le Royaume-Uni devait lancer un nouveau référendum sur la sortie du pays de l’UE, le Britannique a notamment répondu que le « Brexit » était une erreur mais qu’il fallait accepter les résultats de la votation. « Le Royaume-Uni doit néanmoins maintenir de bonnes relations avec l’Europe et protéger les droits des travailleurs étrangers sur son territoire », a ajouté Jeremy Corbyn. Le congrès du PSE à Prague, auquel ont participé également les Premiers ministres tchèque et slovaque, Bohuslav Sobotka et Robert Fico, ou le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel, a été consacré au thème du populisme et à l’avenir de l’Union européenne après le Brexit. Le Parti socialiste européen regroupe les partis socialistes, sociaux-démocrates et travaillistes de l’Union européenne. Il comprend 33 membres.