A Prague, une exposition de l’artiste Badiucao suscite les protestations de l’ambassade de Chine

Depuis jeudi, le public pragois peut venir voir au centre d’art contemporain DOX l’exposition MADe IN CHINA de l’artiste et activiste chinois Badiucao. Organisée par le projet Sinopsis et l’ONG Amnesty International, l’exposition a également suscité les protestations de l’ambassade de Chine à Prague selon la commissaire de l’exposition qui évoque un appel précédant l’ouverture où le département culturel estimait qu’elle porterait atteinte aux relations tchéco-chinoises. L’exposition a déjà été montrée en Italie où l’ambassade de Chine avait également protesté pour les mêmes raisons.

Badiucao s’est fait connaître mondialement pour ses activités et sa création engagée contre la censure en Chine et la manipulation de la mémoire et de l’histoire. Il vit actuellement en exil en Australie. L’exposition est à voir au DOX jusqu’au 28 août.

Auteur: Anna Kubišta