Affaire MUS : les condamnés demandent une audience publique

En automne dernier, le verdict du tribunal pénal fédéral à Bellinzone (en Suisse) a condamné cinq Tchèques et un Belge dans l’affaire de la privatisation frauduleuse de la plus grande société minière tchèque, Mostecká uhelná společnost (MUS). Ayant porté plainte contre le jugement, les condamnés demandent une audience publique pour la suite de leur procès, alors que la procédure ordinaire implique le huis-clos. L’agenda du Tribunal fédéral de Lausanne, l’instance supérieure à celui de Bellinzone, étant très chargé, le cas des ex-managers de MUS pourrait se trouver à l’ordre du jour dans un an.