Ankara condamne la République tchèque pour sa reconnaissance du génocide arménien

Le ministère turc des Affaires étrangères a condamné la décision du Parlement tchèque de reconnaître le génocide arménien. Dans une déclaration publiée ce mercredi, la diplomatie turque a également critiqué le chef de l’Etat tchèque, Miloš Zeman, pour avoir dénoncé, une fois de plus, le massacre d’1,5 millions d’Arméniens dans l’Empire ottoman entre 1915 et 1916 et pour l’avoir désigné comme « un des plus grands crimes de l’époque moderne ». Selon le porte-parole du Château de Prague, Jiří Ovčáček, cette critique a été attendue et le président n’entend pas de changer sa position. De son côté, l’Arménie a salué la reconnaissance tchèque du génocide des hommes, des femmes et des enfants arméniens.