Appartements : inflation de 6,9 % en République tchèque au 3e trimestre 2019

Les prix de vente des appartements en République tchèque ont augmenté en moyenne de 6,9% au cours du troisième trimestre 2019, selon une étude menée par le cabinet de conseil Deloitte. Le montant moyen au mètre carré s’est élevé à 60 700 couronnes (2 380 euros) pour l’ensemble du pays.

Sans surprise, c’est à Prague que le logement était le plus cher avec un prix moyen de vente de 85 400 couronnes (3 350 euros). Inversement, malgré une inflation internannuelle de 15,7 %, c’est à Ústí nad Labem, en Bohême du Nord, qu’il a été le meilleur marché avec un montant moyen de 17 700 couronnes (695 euros). A Brno, deuxième plus grande ville de République tchèque, les acquéreurs d’un logement ont dû débourser 58 200 couronnes (2 280 euros).

Sur la base des chiffres disponibles sur le site cenovamapa.org, cette étude évalue les prix des ventes réalisées dans la capitale et les plus grandes villes des treize autres régions du pays. Sont pris en compte les appartements neufs comme ceux déjà existants.