Après l’Argentine et le Venezuela, la République tchèque est le pays le plus attaqué devant les tribunaux d’arbitrage

Selon la statistique élaborée par la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (UNCTAD) et publiée sur le site d’information Echo24, la République tchèque est le troisième pays au monde le plus attaqué par les entreprises étrangères devant la justice privée. Le Venezuela et l’Argentine figurent en tête de liste. Si la majorité d’arbitrages sont initiés par les firmes américaines, l’année 2014 a été exceptionnelle dans la mesure où la totalité des nouveaux procès contre le pays a été lancée par les investisseurs basés dans les pays de l’Union européenne. Au cours de ces deux dernières années, la République tchèque n’a perdu aucun arbitrage, elle en a au contraire gagné deux. Des douze procès en cours l’année dernière, sept concernaient la politique à l’égard des producteurs de l’énergie photovoltaïque. Le porte-parole du ministère des Finances, Radek Ležatka a souligné que si la République tchèque est souvent attaquée, les sommes exigées sont moins élevées par rapport aux autres Etats.