« Arrêtez de fumer, vous libérerez des lits dans les hôpitaux », appellent des médecins tchèques

Les fumeurs pourraient aider les malades et les professionnels de la santé surmenés par l’épidémie de coronavirus s’ils abandonnaient leurs mauvaises habitudes ou si, au moins, ils réduisaient leur consommation de cigarettes. Tel est le sens de l’appel lancé ce lundi par plusieurs médecins, intitulé « Arrêtez de fumer – vous libérerez des lits pour les patients contaminés ».

Un appel similaire avait déjà été lancé au printemps dernier lors de la première vague de l’épidémie. Toutefois, la situation actuelle dans les hôpitaux, confrontés à une pénurie de personnel et à une capactié d’accueil limitée, est beaucoup plus grave, selon les lanceurs de l’appel.

« Les fumeurs qui réduiraient leur consommation de moitié ou ne serait-ce que de quelques cigarettes rendraient un grand service, car cela aurait des effets sur le nombre d’hospitalisations. Une réduction d’un dixième de la consommation de cigarettes permettrait de libérer plusieurs centaines de lits dans les unités de soins intensifs », a expliqué l’un d’entre eux.