Attention, les « bièrophiles » !

Avec la chaleur qui s'abat, depuis plusieurs semaines, sur le pays, les producteurs de bière et de boissons non-alcoolisées connaissent des ventes florissantes. Selon une dépêche de l'agence de presse tchèque, les brasseries de Plzen, Nosovice et Velke Popovice battent des records de production. Or, la surconsommation de bière, mais aussi de café et de Coca serait à l'origine, selon les médecins, de nombreux cas collapsus cardiaques, enregistrés par les services médicaux tchèques.

Auteur: Magdalena Segertová