Au moins 1 100 personnes responsables de violences domestiques expulsées de leur domicile en 2019

La police a expulsé de leur domicile 1 100 personnes responsables de violences domestiques, entre janvier et novembre 2019, selon les dernières données de l'ONG Bílý kruh bezpečí qui aide les victimes de ces violences. D'après une loi de 2007, les personnes responsables de violences domestiques peuvent être expulsées de chez elles afin de laisser le temps à leurs victimes de trouver refuge ailleurs.

Selon Petra Vitoušová, directrice du Bílý kruh bezpečí, ce nombre serait sans doute bien plus élevé si les policiers étaient mieux formés à reconnaître les formes de violences conjugales et à gérer ces situations de crise.

Auteur: Anna Kubišta