Bohuslav Sobotka souhaite un renforcement des moyens du Service de renseignements

Le Service de renseignements de sécurité (BIS), service de renseignements tchèque dont une des principales activités est la lutte contre le terrorisme international, devrait être renforcé. Plus de moyens financiers devraient lui être consacrés et le nombre de ses employés devrait être augmenté. C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Bohuslav Sobotka au retour de la marche républicaine à laquelle il a participé à Paris dimanche en compagnie du ministre des Affaires étrangères Lubomír Zaorálek. Le chef du gouvernement estime que le BIS a souffert des coupes budgétaires décidées ces dernières années. « Il faut que le service soit prêt à faire face aux risques actuels qui existent », a expliqué Bohuslav Sobotka, qui estime que les gens doivent avoir la garantie que l’Etat et ses services de renseignements et de sécurité sont en mesure de réagir en cas de besoin.