Carrefour et Tesco toujours en attente de la décision de l'office anti-monopole slovaque

L'Office antimonopole slovaque a décidé de prolonger jusqu'à la fin juin le délai pour examiner les impacts sur le marché local de l'échange de magasins conclu en septembre dernier par les géants français et britannique de la distribution Carrefour et Tesco. Le feu vert de l'Office antimonopole slovaque est nécessaire pour finaliser l'échange de 11 hypermarchés Carrefour en République tchèque et 4 en Slovaquie contre 6 hypermarchés Tesco et 2 projets d'hypermarchés à Taïwan. La Commission européenne avait autorisé en décembre l'opération concernant les hypermarchés tchèques mais renvoyé le reste du dossier à l'Office anti-monopole slovaque qui en avait reçu notification le 21 janvier.