Cellule de crise : le niveau d'alerte épidémique pas assez bas pour un nouvel assouplissement

Le niveau d'alerte épidémique n'est pas encore assez bas et la propagation du Covid-19 encore trop importante pour un nouvel assouplissement des mesures sanitaires, a estimé ce jeudi le chef de la cellule de crise gouvernementale et ministre de l'Intérieur Jan Hamáček, alors que le cabinet doit se réunir exceptionnellement ce dimanche pour envisager l'éventuelles levée de certaines restrictions.

D’après le nouveau système d’alerte lié à la pandémie de coronavirus, l’index national de risque se situe à 57 points depuis lundi. Mais selon Jan Hamáček, cet index n'a pas diminué comme les autorités l'espéraient et augmente même dans certaines régions. Il a également estimé que le nombre de personnes contaminées pour la seule journée de mardi était extrêmement élevé (plus de 5 8000 test positifs).

Auteur: Anna Kubišta