Cérémonie du souvenir ce dimanche à Terezin

Une cérémonie du souvenir était organisée ce dimanche à l'ancien camp de concentration de Terezin, à quelques dizaines de kilomètres au nord de Prague. Des politiciens étaient présents, parmi lesquels Radek Vondráček (ANO), le président de la Chambre des députés. Dans son discours, celui-ci a insisté sur l'importance de préserver la mémoire des événements survenus durant la Seconde Guerre mondiale et de rappeler aux jeunes générations les horreurs du nazisme. Pour lui, ces générations doivent être conscientes que la démocratie n'est pas une évidence.

Jaroslav Vodička, le président de l'Union des combattants tchèques, s'est également exprimé. "Nous ne devons pas laisser s'égrainer le mal, la haine, le mépris, le manque de respect et la xénophobie", a-t-il déclaré.

Quelque 155 000 juifs de toute l'Europe sont passés par le camp de Terezin, que les nazis ont tenté de présenter comme un "ghetto modèle". 117 000 d'entre eux n'ont pas survécu au conflit mondial.

Auteur: Pierre Meignan