ČEZ et Schengen au menu des discussions entre les premiers ministres tchèque et bulgare

C’est notamment la situation du groupe énergétique ČEZ en Bulgarie qui a été à l’ordre du jour des pourparlers à huis clos, ce mardi à Prague, entre le premier ministre tchèque Petr Nečas et son homologue bulgare Bojko Borisov. Le chef de gouvernement bulgare a assuré Petr Nečas qu’il cherchait à résoudre les problèmes de cette société en Bulgarie et qu’il négociait avec la direction de ČEZ depuis plusieurs mois. L’année dernière les autorités bulgares ont critiqué la société ČEZ pour les prix d’électricité trop élevés qu’elle demandait aux consommateurs en Bulgarie.

Toujours dans le cadre de cette rencontre bilatérale Petr Nečas s'est fait l'avocat de la Bulgarie face à certains pays de l'UE qui posent des conditions à son entrée dans l'espace Schengen. Les Pays-Bas et et la Finlande s'opposent en effet pour l'heure à ce que la Bulgarie rejoignent la zone de libre circulation. Petr Nečas a fait savoir à son homologue qu'il soutenait l'entrée de la Bulgarie dans Schengen.

Auteur: Anna Kubišta