Chômage : un taux stable à 3% en mars

Le chômage en République tchèque à la fin du mois de mars est resté stable à un taux de 3%, identique à celui du mois de février, a indiqué la ministre du Travail et des Affaires sociales à la Télévision tchèque, ce dimanche. Selon Jana Maláčová (social-démocratie), il convient toutefois d’attendre l’évolution du mois d’avril pour se faire une meilleure idée des répercussions de la crise du coronavirus et des mesures prises par le gouvernement sur le marché. Le Bureau du travail (Úřad práce) publiera les chiffres officiels ce mercredi.

Un peu plus de 225 000 personnes restaient donc sans emploi à la fin du mois de mars. Le nombre d’emplois vacants a toutefois baissé, passant de 351 600 à 342 000. « Ce sont les chiffres auxquels nous nous attendions, a réagi la ministre, et ils sont encourageants. Mais il convient d’attendre encore le mois d’avril pour voir comment réagissent les entreprises. »