Commémoration à Prague du décès du militant anarchiste Jakub Polák

Les amis et les sympathisants de Jakub Polák se sont réunis à l'occasion d'un événement intitulé « Anti-enterrement » sur l'île des Archers à Prague pour commémorer la mémoire du militant anarchiste et défenseur des droits des Roms Jakub Polák, décédé le mois dernier. Il était considéré par les militants anarchistes tchèques comme un « doyen ». Dissident sous le régime communiste, il a ensuite été le fondateur de nombreux mouvements libertaires et du magazine A-kontra. Il s'est engagé dans des organisations visant à prévenir les activités des groupes racistes et néo-nazis et dans des associations de défense des droits des populations roms. Il était notamment présent ces derniers mois à Ostrava pour défendre les habitants d'un quartier insalubre que la mairie a décidé d'expulser. Il avait reçu le prix František Kriegel par la fondation de la Charte 77 en 2000.

Auteur: Pierre Meignan