Commémoration de la Journée du souvenir de l'Holocauste

La veille de la Journée du souvenir de l’Holocauste, le 27 janvier, des habitants et des écoliers de la ville de Teplice, dans le nord de la Bohême, se sont rassemblés à l’emplacement de l’ancienne synagogue pour prier ensemble pour les victimes de la Shoah. Le président de la communauté juive de Teplice Oldřich Látal a rappelé que cette commémoration évoque la mémoire des six millions de victimes juives péries dans des chambres à gaz. Dans la ville de Teplice, la tragédie n’est pas oubliée car chaque famille juive avait perdu quelqu’un de ses proches dans des camps d’extermination. Dans les années 1930, Teplice comptait près de 5000 habitants juifs, soit un dixième de la ville. La nuit du 14 au 15 mars 1939, les nazis de Teplice ont incendié la plus grande synagogue de Bohême construite dans cette ville en 1885. Aujourd’hui, elles ne sont plus que 120 personnes à former la communauté juive de Teplice.