Confinement : pas d’assouplissement notable prévu prochainement

Aucun assouplissement notable des mesures de confinement adoptées dans le cadre de la volonté d’enrayer l’épidémie de coronavirus n’est à attendre prochainement, a fait savoir, ce samedi, le ministre de l’Intérieur, Jan Hamáček, à l’issue de sa rencontre avec le président de la République, Miloš Zeman.

Egalement chef de l’équipe chargée de la gestion de la crise, Jan Hamáček a précisé que ses échanges avec le chef de l’Etat avaient tourné essentiellement de l’équilibre à trouver entre les mesures de restriction et les conséquences que celles-ci ont eu sur l’économie du pays. Le ministre de l’Intérieur souhaite prolonger l’état d’urgence, qui arrivera à terme le 11 avril, au-delà du 30 avril.

Depuis l’apparition de la maladie en République tchèque le 1er mars, Miloš Zeman, qui demeure dans sa résidence du château de Lány, n’est plus apparu en public, sauf pour un discours télévisé.