Coronavirus : 30 000 litres d’alcool de contrebande serviront à la production de désinfectants

L’Administration des douanes a mis à disposition du ministère de la Santé un peu plus de 30 000 litres d’alcool de contrebande qui serviront à la production de produits désinfectants. Le ministre, Adam Vojtěch, a précisé que ces désinfectants serviront dans les gares ferroviaires et routières, ainsi que dans les endroits publics avec une forte concentration de personnes.

Ces produits, qui doivent permettre de faire face à la demande croissance en raison de l’épidémie de coronavirus, seront fabriqués par le groupe Aroco – Aroma d’ici la fin de la semaine. « L’alcool est un désinfectant très efficace », a expliqué la ministre des Finances, Alena Schillerová. Cet alcool de contrebande sera transformé en laboratoire conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé.