Coronavirus : les autorités sanitaires tchèques tentent de rassurer

La Commission épidémiologique centrale s'est réunie jeudi pour discuter des mesures qui seraient mises en œuvre en cas de propagation du coronavirus en Tchéquie. Lors d'un point de presse après la réunion, le ministre de la Santé, Adam Votěch a déclaré que la panique n'était pas de mise, que les médecins avaient reçu des instructions sur la façon de traiter les cas suspects d'infection et que des masques supplémentaires seraient disponibles dans les quinze jours.

Jusqu'à présent, plus de 130 personnes ont été testées négatives au virus COVID-19. Cependant, un certain nombre de Tchèques rentrés des zones à haut risque du nord de l'Italie sont en quarantaine et des mesures préventives sont en vigueur dans les aéroports internationaux du pays.

Avec la propagation du virus dans un plus grand nombre de pays européens, les Tchèques ont acheté des masques et de la nourriture pour faire face à une potentielle crise sanitaire. Certaines entreprises ont ordonné à des employés récemment allés en Italie ou en Asie de rester travailler chez eux pendant quinze jours.