Coronavirus : les infractions pourront être sanctionnées sur place

Le Sénat a donné son aval, ce vendredi, l’adoption de la loi qui permettra à la police d’infliger une amende sur place aux personnes qui ne respecteront pas les mesures visant à empêcher la diffusion du coronavirus. Le montant maximal d’une amende sera de 10 000 couronnes (370 euros). Cette loi ne devrait toutefois entrée en vigueur qu’à compter du mois de mai.

Les infractions les plus souvent constatées sont relatives notamment aux restrictions de déplacement, de rassemblement et au port d’un masque de protection, obligatoire depuis le 19 mars. Le ministre de l’Intérieur, Jan Hamáček, a néanmoins précisé que la plupart des infractions continueraient de faire l’objet uniquement d’une remontrance, comme cela est le cas jusqu’à présent.