Coronavirus : les lourdes retombées des mesures de restriction sur l’industre cinématographique

Les mesures prises pour enrayer la propagation du coronavirus ont entraîné l’annulation ou l’interruption de tournages de films par des équipes de productions étrangères en République tchèque pour un montant total d’environ cinq milliards de couronnes (185 millions d’euros). Pour ce qui est de la production tchèque et les tournages de films, documentaires et autres projets d’animation, le montant du manque à gagner s’élève à quelque 500 millions de couronnes (18,5 millions d’euros). Les chiffres ont été communiqués, ce vendredi, par plusieurs associations impliquées dans le domaine, qui ont publié un document décrivant les conséquences de la crise du coronavirus dans l’industrie audiovisuelle.

Parmi les mesures proposées pour relancer l’activité figurent notamment, outre les aides financières, la réouverture le plus tôt possible des salles de cinéma dans le respect des conditions d’hygiène et la possibilité de pouvoir de nouveau tourner sans masque de protection.