Crise économique : le président Klaus s’attend à une « décennie perdue" pour l’Europe

« Une décennie perdue » : c’est ce qui, selon le président de la République, Václav Klaus, attend probablement l’Europe et la République tchèque en raison de la profonde crise financière et économique. Dans l’édition de ce lundi de l’hebdomadaire Týden, le chef de l’Etat considère l’organisation systémique défectueuse de l’Union européenne comme une des causes principales de cette crise. Václav Klaus constate que, comme sous le communisme, le « dictat politique prévaut sur l’économie ». Toujours selon lui, l’Europe va devoir passer par une phase de profondes transformations semblable à celles connues par les Tchèques après la chute du régime communiste. Dans les prochains jours sortira le nouveau livre du président tchèque, considéré comme eurosceptique par beaucoup, intitulé « L’intégration européenne sans illusions ».

Auteur: Anna Kubišta