Démissions de plusieurs autres chefs de file de partis

Le chef de file des chrétiens-démocrates, Cyril Svoboda, a tiré les leçons de l’échec historique de son parti aux législatives : il a démissionné de sa fonction de président du parti. Avec à peine 4,4% des voix, le KDU-ČSL n’a pas franchi la barre des 5% lui permettant d’avoir un député au Parlement. Un congrès devrait se tenir en juin pour décider de l’avenir du parti. Cyril Svoboda a remercié les électeurs et a déclaré qu’il s’agissait d’un défi pour le parti. Il a également précisé qu’il ne se présenterait plus sa candidature à la tête du parti.

Le chef des Verts, Ondřej Liška, a déclaré que la direction de son parti allait démissionner. Cette démission sera discutée samedi soir. De même, Miloš Zeman quitte les fonctions de président de son parti récemment créé.

Auteur: Anna Kubišta