Des adversaires de l’atome ont critiqué à Hluboká la centrale nucléaire de Temelín

Des adversaires de l’atome ont profité de la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères à Hluboká pour organiser un happening contre l’énergétique nucléaire et contre la centrale nucléaire de Temelín tout proche. Une douzaine d’activistes dont plus de la moitié venue d’Autriche y ont pris part. Quatre protestations ont été annoncées durant les assises ministérielles de deux jours : celle contre l’implantation du système antimissile américain en Europe, et celle pour le soutien d’une politique de sécurité commune de l’UE. Le parti ouvrier d’extrême droite au nombre d’une trentaine de membres a manifesté à Hluboka contre la politique étrangère de l’UE. Des extrémistes n’ont pas réussi à pénétrer dans le complexe du château qui est pendant la réunion fermé au public et surveillé par la police.