Des médias ont reçu par courrier électronique les mêmes menaces, que celles obtenues par deux ministres du gouvernement

Certains médias tchèques, ainsi que l’Agence de presse tchèque, ont obtenu ce mardi des e-mails de menace, probablement de la part de ceux qui avaient envoyé la semaine dernière au ministre de l’Intérieur Milan Chovanec et au ministre des Finances Andrej Babišdes enveloppes contenant du poison. La police enquête sur cette affaire, qu’elle qualifie de délit de menace, pouvant faire encourir à ses auteurs jusqu’à huit ans de prison. C’est la porte-parole du présidium de police, Jana Macalíková, qui a communiqué l'information ce mardi. La semaine dernière, le ministre de l’Intérieur, Milan Chovanec, a obtenu une enveloppe contenant du bromure de cyanogène, tandis que le ministre des Finances, Andrej Babiš, a reçu une enveloppe contenant du cyanure.