Des milliers de personnes soutiennent un appel contre le racisme et la xénophobie

Plusieurs milliers de personnes ont pour l'heure signé l'appel de la plateforme Stop nenávisti (Stop à la haine) pour condamner le racisme et la xénophobie dans la société tchèque. Les auteurs de cette lettre ouverte se tournent vers le premier ministre Bohuslav Sobotka et vers le ministre de l'Intérieur Milan Chovanec, tous deux sociaux-démocrates, en demandant que les représentants du gouvernement soient fermes face aux propos haineux et selon eux anticonstitutionnels fréquemment entendus ces derniers mois dans la bouche des opposants à l'accueil de migrants en République tchèque. Le but de la plate-forme est de montré que la société tchèque ne reste pas apathique face à cette situation. Parmi les signataires, on trouve des personnalités comme la réalisatrice Helena Třeštíková, l'historien Michal Pullman ou encore les anciens dissidents Petr Uhl et Petr Vránek.

Auteur: Pierre Meignan