Des scientifiques tchèques ont développé une nouvelle substance pour lutter contre le cancer du sein

Des scientifiques tchèques ont mis au point un nouveau médicament qui pourrait aider dans le traitement de l’une des formes les plus agressives du cancer du sein. Cette substance, développée par les scientifiques tchèques au cours des quatre dernières années, pousserait les cellules cancéreuses à « se tuer elles-mêmes». A l’heure actuelle, le médicament est testé sur des souris et sera par la suite transmis aux médecins, qui devraient commencer de faire des tests cliniques sur les patients malades cette année. Si tout se passe bien, le corps médical pourra commencer à utiliser ce médicament dans les cinq prochaines années. En République tchèque, 20% des patientes sont atteintes du cancer du sein agressif.