Deux nouvelles victimes, ce vendredi, de la vague d’intoxication à l’alcool coupé au méthanol

L’alcool coupé au méthanol a fait, ce vendredi, deux nouvelles victimes en République tchèque. L’hôpital universitaire de Brno, en Moravie du Sud, a annoncé le décès d’un homme de 66 ans. Il avait été hospitalisé depuis le 3 octobre dernier. Un homme de soixante ans qui avait été admis jeudi à l’hôpital d’Opava en Moravie-Silésie est également mort ce vendredi des suites d’une intoxication à l’alcool frelaté. C’est la 30e victime de cette crise sanitaire qui a débuté au début du mois de septembre et qui parait pourtant être résorbée. Un autre homme, admis dans le même hôpital que la personne décédée, est toujours entre la vie et la mort. La région de Moravie-Silésie au nord-est du pays a été la plus durement touchée par la crise : 17 personnes y sont décédées après avoir consommé de l’alcool frelaté.