Deux options étudiées pour contourner les limites d'exploitations minières

Le ministre de l'Industrie et du Commerce Jan Mládek planche sur deux options pour contourner les limites fixées actuellement aux exploitations minières. La première consiste à revenir sur ces limites uniquement pour la mine de Bílina, au nord de la Bohême, qui est exploitée par une société détenue par ČEZ et qui se nomme SeveroČeský Doly (SČD). La seconde option consisterait à permettre une exploitation plus poussée à la fois à Bílina et également dans une mine de l'entreprise Severní Energetiká, qui est quant à elle la propriété de ČSA. Dans les deux cas, les communes de Horní Jiřetín et Černice, situées auprès de ces sites, ne seraient pas menacées. Les limites en question ont été fixées en 1991 par le gouvernement tchécoslovaque afin de sauvegarder une partie du paysage dans les régions où se trouvent des gisements de lignite.

Auteur: Pierre Meignan