Deux touristes français soupçonnées d’être les auteurs de graffitis sur le pont Charles

La police de Prague a demandé à la police française de coopérer dans la recherche de deux jeunes hommes soupçonnés d’être les auteurs de graffitis sur le pont Charles en février dernier. Des inscriptions réalisées à la bombe aérosol avaient été découvertes sur les garde-corps du monument le plus célèbre de la capitale tchèque. Selon l’enquête menée et les informations communiquées par la police de Prague, les auteurs sont probablement deux touristes parlant français et vivant en France. Ils sont soupçonnés du délit de dégradation de bien d’autrui. Compte tenu du fait qu’il s’agit d’un monument national, ils risquent jusqu’à trois ans de prison s’ils sont reconnus coupables