Don d’organes : pour la première fois, médecins tchèques et israéliens ont procédé à un échange de reins

Les médecins de l’Institut de médecine clinique et expérimentale (IKEM) de Prague et de deux hôpitaux israéliens ont procédé au premier échange de reins entre les deux pays, début décembre. Trois patients tchèques et trois autres israéliens ont ainsi pu se voir greffer un nouvel organe. Le directeur d’IKEM a indiqué qu’il s’agissait du premier échange de ce type avec un pays n’étant pas membre de l’Union européenne.

Le ministre des Affaires étrangères, Tomáš Petříček, a réagi à cette information en déclarant que cette transplantation réussie confirmait l’excellence des relations entre la République tchèque et l’Etat hébreu. En août dernier, IKEM a signé avec Israël un mémorandum de coopération portant précisément sur les transplantations de reins de donneurs vivants.