Echange de données fiscales : le gouvernement tchèque a signé un nouvel accord de coopération avec les îles Caïmans

La République tchèque et les îles Caïmans ont signé, fin octobre, un accord relatif à l’échange de renseignements en matière fiscale afin de lutter plus efficacement contre les fraudes. L’information a été communiquée, ce jeudi, par le ministère des Finances. L’administration tchèque aura désormais notamment la possibilité de vérifier si les entreprises tchèques payent bien leurs impôts sur leurs revenus et leurs biens aux îles Caïmans, considérées comme un paradis fiscal. Cet accord entrera en vigueur après son approbation par le Parlement et sa signature par le président de la République. Le ministère des Finances a indiqué qu’il s’agissait du septième accord du genre signé ces derniers mois par la République tchèque avec des Etats non liés par des conventions de suppression de double imposition en raison de leur fiscalité allégée ou inexistante.