Echo24 : la légende Zátopek ternie par sa collaboration avec le régime communiste

Dans un article publié ce jeudi, le magazine Echo24 revient sur la légende de la course à pied, Emil Zátopek, et sur sa part d’ombre liée à son engagement au service de l’Etat tchécoslovaque. Pour certains historiens, « la locomotive humaine » ne devrait pas faire l’objet d’un culte, étant donné qu’il a collaboré activement avec la StB, par l’intermédiaire du contre-espionnage militaire tchécoslovaque.

Le chercheur Radek Schovánek rappelle également que la signature du futur multiple champion olympique figure sous un article de Rudé právo approuvant en 1950 la condamnation à mort de plusieurs prisonniers politiques, dont Milada Horáková.

Le biopic de Zátopek, réalisé par David Ondříček, vient d’être monté. Si la situation sanitaire le permet, sa sortie en salles est prévue le 13 août.