Ecole - Intégration des enfants handicapés : le ministre de l’Education assure avoir compris le président Zeman

Le président de la République et le ministre de l’Education se sont rencontrés ce mercredi suite aux déclarations la semaine dernière du chef de l’Etat relatives à l’intégration des enfants handicapés. Miloš Zeman a suscité de nombreuses critiques en affirmant que les enfants handicapés ne devraient pas être scolarisés dans les mêmes établissements et classes que les enfants non-handicapés. Il estime que les enfants, quel que soit leur état de santé, devraient vivre dans un environnement adapté à leurs moyens et à leurs capacités, et avec des enfants se trouvant dans la même situation qu’eux. A l’issue de leur rencontre, le ministre Marcel Chládek a assuré que le président Zeman ne parlait pas des enfants handicapés physiquement. « Comme j’ai compris monsieur le président, il avait à l’idée les enfants qui n’ont pas les capacités mentales pour pouvoir être scolarisés dans le courant éducatif fondamental et ont besoin d’un suivi spécial », a expliqué le ministre, qui a confirmé par ailleurs que les écoles dites pratiques et spéciales avaient leur place dans le système éducatif tchèque.