Economie : le président Klaus favorable à d’importantes réductions des budgets ministériels pour 2009

Le président de la République a déclaré, mardi, qu’il était favorable à d’importantes coupes dans les budgets des différents ministères pour l’année prochaine. Selon Václav Klaus, ancien ministre des Finances, les perspectives macroéconomiques pessimistes nécessitent de revoir à la baisse les montants des budgets. Le chef de l’Etat a qualifié « d’inquiétante » l’estimation faite dernièrement par le ministère des Finances, qui prévoit un déficit des finances publiques de 209 milliards de couronnes (un peu plus de 8 milliards d’euros) pour l’exercice 2009.