Education : les syndicats veulent une hausse des salaires de 10%

Pour les syndicats de l'éducation, la hausse de 5% des salaires des professionnels du secteur évoquée par le ministre des Finances, le milliardaire Andrej Babiš (ANO), est "tout simplement inacceptable". Ils continuent de demander une augmentation de 10% qui concernerait à la fois les enseignants et les autres travailleurs non pédagogiques à partir de 2017. Suite à une rencontre ce vendredi avec la ministre de l'Education Kateřina Valachová, la vice-présidente de la branche éducation de la Confédération tchéco-morave des syndicats (ČMKOS) Markéta Seidlová a indiqué que si les négociations n'aboutissaient pas, des actions plus significatives seraient envisagées. La ministre dit soutenir les revendications des syndicats mais devoir composer avec les autres membres du gouvernement.

Auteur: Pierre Meignan