En 2020, l’inflation en Tchéquie a été la plus forte de ces huit dernières années

Sur un an, les prix des biens et services à la consommation ont augmenté en moyenne de 3,2% en République tchèque en 2020, soit le taux d’inflation le plus élevé depuis 2012, selon les données publiées, ce mercredi, par l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ). Les prix des denrées alimentaires, des boissons – aloccolisées comme non alcoolisées -, des produits du tabac et du logement, mais aussi des services, ont notamment augmenté. En 2019, le taux d’inflation s’était élevé à 2,8%.

En décembre, l’augmentation des prix, avec un indice de l’ordre de 2,3%, a toutefois été la plus faible de ces deux dernières années. Il s’agissait également de la cinquième baisse mensuelle consécutive. Selon les économistes, ce taux pourrait descendre en dessous de la barre des 2% en ce début de nouvelle année. Au sein de l’Union européenne, la République tchèque compte régulièrement parmi les pays qui présentent un des indices les plus élevés.