Environnement : pas d'enfouissement des déchets nucléaires en cas d'opposition des populations

Il ne devrait pas y avoir d'enfouissement des déchets nucléaires issus de l'activité des deux centrales du pays dans les territoires où les populations y manifestent leur opposition. C'est ce qu'a déclaré ce jeudi Richard Brabec, le ministre de l'Environnement (ANO), après une rencontre avec des élus du district de Lounsko au nord de la région de Plzeň. Cette annonce intervient alors que des actions de protestations ont été constatées dans les sept territoires de République tchèque présélectionnes pour accueillir ces sites. Des manifestations ont notamment eu lieu au moins d'avril à tous ces endroits, rassemblant plusieurs centaines d'opposants. Malgré les nombreuses critiques, et notamment également du voisin autrichien, il est prévu que des sites d'enfouissement des déchets nucléaires voient le jour avant l'année 2065.

Auteur: Pierre Meignan