Evasion fiscale : Bohuslav Sobotka veut que le fisc tchèque réagisse à l'affaire des "Panama Papers"

Depuis les Etats-Unis où il achevait ce lundi une visite de cinq jours, le premier ministre Bohuslav Sobotka a commenté l'affaire des "Panama Papers", ces documents ayant fuité dans la presse et établissement des liens entre des centaines de personnalités et des sociétés dans des paradis fiscaux, en indiquant que l'administration fiscale tchèque devait selon lui réagir et travailler sur cette masse de données. Pour le social-démocrate, le processus qui permet d'échapper au fisc ou de blanchir de l'argent dans des paradis fiscaux constitue un pied de nez fait aux "gens qui travaillent honnêtement". Le chef de gouvernement estime également qu'il est nécessaire d'agir au niveau européen ainsi qu'à l'échelle internationale pour mettre fin au système des paradis fiscaux. Sur les 11,5 millions de fichiers ayant fuité, 250 000 concernent des ressortissants tchèques qui seraient au nombre de 283.

Auteur: Pierre Meignan