Fin de la visite du chef de la diplomatie américaine en Tchéquie

Le Secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a quitté ce jeudi matin la Tchéquie après une visite de deux jours pour poursuivre sa tournée en Europe en direction de la Slovénie. Il doit ensuite se rendre également en Autriche et en Pologne.

La visite du chef de la diplomatie du président Donald Trump a notamment été marquée par ses mises en garde contre les régimes russe et chinois. Après avoir noté avec satisfaction la récente acquisition de matériel militaire  américain par Prague (une douzaine d'hélicoptères), Mike Pompeo a également évoqué le nucléaire civil, en indiquant que si le kremlin ou le Parti communiste chinois devait influencer la construction d’une nouvelle unité à la centrale nucléaire de Dukovany cela pourrait menacer la sécurité et la souveraineté de la République tchèque.

“Ses déclarations et actions sont remplies de concepts idéologiques préconçus datant de la guerre froide, qui n’appartiennent pas à l’époque d’aujourd’hui", a déclaré à l'agence ČTK le porte-parole de l'ambassade chinoise à Prague.

Mike Pompeo a par ailleurs salué l'initiative du président du Sénat tchèque, Miloš Vystrčil, qui doit se rendre à la fin du mois à Taïwan en dépit des avertissements de Pékin.