Foot : la reprise du championnat tchèque espérée fin mai, mais pas de champion et pas de relégués en cas d’arrêt définitif

Il n’y aura pas de champion pour la saison 2019-2020 et pas de clubs relégués si la Fortuna Liga, le championnat d’élite de République tchèque de football, ne peut pas aller à son terme. La décision a été annoncée par la Ligue tchèque de football (LFA), mardi, alors que tous les clubs professionnels en République tchèque ont désormais repris l’entraînement par petits groupes et qu’une reprise à huis clos des championnats de première et de deuxième divisions est envisagée aux environs du 25 mai, conformément à ce que prévoit le plan de déconfinement du gouvernement.

Après l’interruption au début du mois de mars en raison de la crise du coronavirus, six journées de saison régulière et cinq autres de play-offs et de barrages restent encore à disputer en Fortuna Liga. Si tous les matchs ne peuvent pas être disputés avant la fin du mois de juin, ou éventuellement dans le courant du mois de juillet, la LFA s’en tiendra alors aux recommandations de l’UEFA (l’association européenne) pour l’attribution des places européennes, à savoir que le classement actuel serait pris en compte. Au terme de la 24e journée, le Slavia Prague possédait huit points d’avance en tête du classement sur le Viktoria Plzeň.