Gouvernement : Michal Šmarda renonce à sa candidature et ne dirigera pas le ministère de la Culture

Michal Šmarda ne sera finalement pas le nouveau ministre de la Culture. Après les refus successifs du président de la République de le nommer, dont le dernier en date la semaine dernière, le candidat du parti social-démocrate (ČSSD), par ailleurs vice-président de celui-ci, a annoncé, mardi soir, qu’il avait informé Jan Hamáček, leader du ČSSD et vice-Premier ministre, de sa volonté d’abandonner sa candidature. Il entend désormais se présenter aux élections sénatoriales l’année prochaine.

« Dans les conditions actuelles, je n’ai bien entendu pas envie d’être dans le gouvernement d’Andrej Babiš. Cela n’aurait aucun sens », a expliqué Michal Šmarda, qui a également déclaré qu’il allait conseiller à ses collègues sociaux-démocrates de quitter la coalition gouvernementale, qu’ils forment avec le mouvement ANO. De son côté, Jan Hamáček a réagi à cette décision en indiquant qu’il la respectait et la comprenait.

Initialement, Michal Šmarda devait succéder à Antonín Staněk à la tête du ministère de la Culture, suite à la révocation de ce dernier en mai. Depuis, le chef de l’Etat, Miloš Zeman, refusait toutefois de le nommer.