Hausse des dépenses pour la recherche et la science

Les dépenses consacrées à la recherche et aux sciences ont augmenté l’an dernier, passant de 12,3 milliards (4,7 milliards) à 102,8 milliards de couronnes (39,8 milliards d’euros). La part de ces dépenses sur le PIB a représenté 1,93%, permettant à la République tchèque de se rapprocher de la moyenne européenne. Le pays reste toutefois loin de ses voisins les plus proches, l’Allemagne et l’Autriche, qui, avec la Suède et le Danemark, sont les seuls pays de l’Union européenne à accorder plus de 3% de leur PIB à la science.

Ces chiffres ont été rendus publics ce mercredi par le Bureau tchèque des statistiques. En 2018, 113 500 personnes étaient employées à temps plein ou partiel dans la recherche et les sciences, soit une augmentation de 20 000 personnes sur les cinq dernières années.

Auteur: Anna Kubišta