Holocauste rom : la porcherie de Lety remise à l’Etat

Ce mardi, la société Agpi remet officiellement à l’Etat tchèque la porcherie de Lety, qui se trouve à l’emplacement d’un ancien camp de concentration nazi destiné aux Roms. L’ancien propriétaire de la porcherie recevra ensuite, d’ici le 16 avril, 80 % du total de la vente qui s’élève à 450,8 millions de couronnes (17,7 millions d’euros). C’est le Musée de la culture rom qui est à l’origine du rachat de l’ensemble du site, réalisé après plusieurs années de combat de la communauté rom et des défenseurs des droits de l’Homme, soutenus par des institutions européennes.

Le site où furent emprisonnés des milliers de Roms pendant la Seconde Guerre mondiale doit devenir un lieu de mémoire rappelant l'holocauste des Roms. Avant la démolition de la porcherie, qui abritait à l’origine 13 000 porcs, des fouilles archéologiques seront effectuées sur le site.