Inauguration d’un monument aux légionnaires tchécoslovaques à Tcheliabinsk, critiquée par une partie de l’opinion publique russe

Un monument aux légionnaires tchécoslovaques a été inauguré ce jeudi à Tcheliabinsk, dans l’Oural, en Russie. Sur le monument ont été gravés les noms de 262 soldats, membres des Légions tchécoslovaques, mort ou portés disparus, il y a plus de 90 ans, dans la région de Tcheliabinsk, où ils s’étaient emparés, au printemps 1918, d’un important territoire proche du chemin de fer sur la Volga. L’inauguration du monument, dont l’installation avait été financée par l’Etat tchèque, a soulevé une vague de protestations des habitants de la région et des médias locaux, en raison, justement, de l’engagement des soldats tchécoslovaques dans la guerre civile russe. Néanmoins, la cérémonie, à laquelle ont assisté des délégations officielles tchèque et russe, ainsi que plusieurs centaines de personnes, s’est déroulée sans incidents. Au total, environ 3500 légionnaires tchécoslovaques ont trouvé la mort en Russie.